Notre histoire est une affaire de famille. C’était d’abord trois frères et aujourd’hui la famille élargie compte la génération suivante ainsi que des dizaines d’employés de longue date.

2019

L’expansion de l’équipe se poursuit. On se rapproche physiquement de notre clientèle (nouveaux locaux mieux situés). Et, surtout, on souffle nos 40 bougies.

2018

Suite logique, nous obtenons le contrat de la Tour des Canadiens 3 (projet de 18 mois). Notre organisation prend de l’expansion et se transforme : Départ à la retraite de Louise Picotte. Arrivée de Mélanie Ricard (comptabilité) et de Jean-François Larouche (gestion de projets). Passage de la sous-traitance (installation seulement) à la fourniture de services complets (installation + produits).

2017

On réalise notre plus gros mandat à ce jour : la Tour des Canadiens 2. En fin d’année, Michel prend une retraite bien méritée. Stéphane et Charles deviennent les deux seuls actionnaires.

2016

Charles Aubry devient directeur de chantier et associé.

2015

Groupe Picotte remporte deux prix au Gala de reconnaissance organisé par l’Association de vitrerie et fenestration du Québec. Le prix projet commercial et le prix projet spécial.

2012

Groupe Picotte devient membre de l’Association de vitrerie et fenestration du Québec (anciennement l’Association des industries de produits de vitrerie et de fenestration du Québec) et s’implique dans le regroupement.

2011

L’expertise de Michel Picotte l’amène au Qatar. Il est sollicité par SNC-Lavalin, pour un projet déjà en cours.

2008

L’entreprise s’attaque au projet de l’hôtel Westin de Montréal, un défi de taille : la piscine de verre est installée au-dessus de l’entrée principale de l’établissement.

2006

Au milieu des années 2000, Groupe Picotte réalise plusieurs projets dans l’Ouest canadien (Calgary, Edmonton, Vancouver).

2003

Instabec devient Groupe Picotte lorsque Stéphane Picotte devient associé de l’entreprise.

2000

Le début des années 2000 propulse l’entreprise vers de nouveaux sommets, ceux de la Caisse dépôt et de placement du Québec et du Palais des congrès de Montréal. Plus d’une cinquantaine d’employés sont à pied d’œuvre sur les chantiers gérés par Instabec.

1995

L’entreprise décroche le contrat d’installation des fenêtres du Centre Bell. Stéphane Picotte, qui termine son bac en design de l’environnement à l’UQAM, décide de faire le saut et se joint à l’équipe familiale.

1991

Daniel et Jacques, les deux frères de Michel, se voient confier le mandat d’aller installer les fenêtres d’une résidence d’un cheik en Arabie saoudite.

1990

L’entreprise obtient un mandat complexe, celui de refaire les dômes d’acrylique et de verre au-dessus de la piscine olympique de Montréal, une réussite non sans labeur.

1989

Après Casablanca, Michel se voit mandaté pour un projet en Turquie, toujours comme consultant.

1988

On fait appel à Michel à titre de consultant pour ses connaissances en installation (et sa connaissance du français), au Maroc. Il collabore au projet de l’hôtel Sheraton à Casablanca.

1985

L’entreprise croît et Instabec fait passer ses effectifs à une vingtaine d’employés sur les chantiers.

1983

Michel abandonne l’installation pour se consacrer exclusivement aux soumissions et à la gestion de l’entreprise.

1982

La récession économique permet à l’entreprise de signer plusieurs contrats en sous-traitance pour des projets d’envergure.

1981​

Jacques, le frère de Michel et de Daniel, se joint à l’entreprise. Le trio se forge une solide réputation dans l’industrie qui sera reconnue dans le milieu tout au long des années 80.

1979

Actif dans le domaine du verre depuis 1964, Michel Picotte fonde Instabec inc. avec son frère Daniel et son cousin Marcel.